Méthodes de backup

Définition

Petit rappel des définitions exactes des termes.

Sauvegarde

Opération qui consite à copier ou à dupliquer les données sur un support sécurisé.

Restaurer

Restaurer une donnée altérée ou supprimée à un état précédent.

Granular

Restauration individuelle d’une donnée.

Bare Metal

Restauration complète d’un serveur indépendant de son matériel.

VSS

Volume Shadow Copy Services ou Volume Snapshot Service

Technplogies de Microsoft permettant la sauvegardes d’un volume automatiques même en cours d’utilisation.

Possibilité de définir des scénarios. (Heures, Jours, etc…)

Localisation des backups : C:/SystemVolumeInformation

3 choix à faire en utilisant VSS :

  • choix de volume
  • choix de capacité
  • choix de plannification

Compression

Réduite la capacité initiale d’un fichier.

Encryption / Chiffrement

Rendre un fichier illisible sans le clé de chiffrement.

Rappel : On encrypte avant d’envoyer.

Déduplication

Technologie de stockage consistant à fractionner les données identiques pour économiser de l’espace.

SLA

Service Level Aggreement

Contrat décrivant les prestations et le temps acceptablé de down time.

Attribut

Etat d’un fichier, la propriété.

Technique 3-2-1

Sauvegarde en 3-2-1.

  • 3 technologies de backup différents
  • 2 supports différents
  • dont 1 hors site

Causes de pertes

Quand / Pourquoi avons-nous besoin de restaurer ?

  1. Erreure humaine (miss-click, supression…)
  2. Problème matériél ou logiciel (virus…)
  3. Incident / Accident (dégât d’eau, foudre, feu…)

Indicateurs de sécurité

RPO

Recovery Point Objective : Temps maximal acceptable de la perte de donnée durant une panne.

RTO

Recovery Time Objective : Temps maximal acceptable durant laquelle une ressource peut ne pas être disponible.

PRA

Plan de reprise d’activité : Assurer le basculement de la production sur une solution de secours.

Types de sauvegardes

3 types de sauvegardes

  • Full
  • Différentiel
  • Incrémentiel

N’hésitez pas a visiter la documentation très complète de it-connect.fr a ce sujet ici.

Full

Fait un backup complet tout les jours.

Différentiel

Fait un full le lundi, ensuite backup les modifications de chaque jours en les additionnant.

Représentation d'une sauvegarde différentielle sur une semaine

Incrémentiel

Fait un full le lundi, ensuite backup les modification chaque jours sans les additionner.

Représentation d'une sauvegarde incrémentielle sur une semaine

Principe de rétention

La loi Suisse exige une rétention de 10 ans.

Organisme gérant les paramètres de rétention :

  • Loi : Code des obligations et ordonnance.
  • ISO : Norme et certification.
  • FINMA : Autorité fédérales de surveillance des marchés financiers.

Lois

  • LPD : Loi sur la protection des données
  • Olico : Ordonnance concernant la tenue et la conservation des livres de comptes
  • Code des obligations

En détails

Documents médicaux

  • Tenir un dossier pour chaques patients
  • Pouvoir fournir en tout temps ce dossier au patient
  • Conservation 10 ans après la dernière inscription

Documents comptables

  • Conserver par écrit ou informatisés
  • Conserver pendant 10 ans
  • Conforme au principe commerciaux reconnus
  • Documents du personnel
  • Conserver 10 ans après la cessation des rapports de travail

Exemples

Mise en place de la solution de backup

  • Choisir 3 méthodes de stockage
  • Choisir la fréquence des backups
  • Choisir les localisations des backups

3-2-1 de base – environnement Microsoft

Avec cet exemple, relativement simple, on respecte les principales lois exerçant de l’influence sur le domaine. Attention, 10 ans de rétention minimum.

3 technologies différentes

  • VSS
  • Backup Windows
  • Backup file

2 supports différents

  • Local sur le serveur
  • NAS en LAN

1 hors site

  • Datacenter

Sources

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *